• Accueil
  •  
  • PROMESSE, LA
  • OCTOBRE
  • DUEL SILENCIEUX (LE)
  • DESTIN DE MADAME YUKI (LE)
  • EPOUSES ET CONCUBINES
  • Toutes les sorties ...
  •  
  • PROMESSE, LA
  •  
  • Tous les films
  • Auteurs Réalisateurs
  • Films par Pays
  •  
  • Tous les DVD
  • Télécharger le catalogue
  • Télécharger les actualités
  • Panier
  • Collection Betty Boop
  •  
     
    Sortir au Cinéma avec
     
     
     
         
      SHANGHAI GESTURE (THE)
    Shanghai gesture
    SHANGHAI GESTURE (THE) - film de Von Sternberg

    SHANGHAI GESTURE (THE)

    Réalisation : Josef VON STERNBERG
    Scénario : 

    Photos : 
    Paul Ivano - N&B
    Musique : 
    Richard Hageman
    Montage : 
    Sam Winston
    Décors : 
    Howard Bristol
    Production : 
    Arnold Pressburger

    Comédiens : Gene Tierney, Victor Mature, Walter Huston, Ona Munson

    1941 - Etats-Unis - VO - 94 min
    Synopsis : 

    Dans le Shanghai d’avant-guerre, repère des hors-la-loi, « l’impitoyable dragon » Gin Sling (Ona Munson) règne sur une maison de jeux qu’un financier britannique, Sir Guy Charteris (Walter Huston) tente de s’approprier. En enquêtant sur son compte, elle découvre un objet de chantage : sa fille Poppy (Gene Tierney) une ravissante jeune femme qui fréquente assidûment le casino. Gin Sling la pousse à jouer et à accumuler les dettes…

     

    « Une fable métaphysique qui atteint par moments à la grandeur de la tragédie. »  (Le Monde)



    EDITION DVD
    Audio : 
    Sous titres : 
    Format : 1:33 - 4/3
    Infos supplémentaires : ZONE 2 - PAL -

    Date de sortie : 28/04/2005


     

     

    Dix ans après Shanghai Express, Sternberg renoue avec les mystères de l’univers chinois et offre à Gene Tierney un de ses rôles les plus fascinants. Les personnages pervertis par l’argent, leur destinée tragique dont rien ni personne ne peut les détourner, les décors grandioses du casino, véritable arène du jeu où se livrent les luttes les plus amères, font de The Shanghai Gesture un film à la fois terrifiant et intensément captivant.

     

    « ... A travers elle c’est toute la fascination de Sternberg pour l’Orient qui s’exprime. Le mélange de cruauté et de douceur qui caractérise pour lui l’Orient est à l’image de son cinéma et de sa vision du monde. »

     Pascal Mérigeau, Josef von Sternberg, p. 103.




     

          
     
     
  • Galeshka Moravioff
  • Musiques
  • Contact


  •