• Accueil
  •  
  • FASTER PUSSYCAT KILL! KILL!
  • VENGEANCE AUX DEUX VISAGES (LA)
  • UNE FEMME DONT ON PARLE
  • NOUVELLE BOUTIQUE VIDEO
  • DERNIER DES HOMMES (LE)
  • Toutes les sorties ...
  •  
     
  • Tous les films
  • Auteurs Réalisateurs
  • Films par Pays
  •  
  • Tous les DVD
  • Télécharger le catalogue
  • Télécharger les actualités
  • Panier
  • Collection Betty Boop
  •  
     
    Sortir au Cinéma avec
     
     
     
         
      QIU JU, UNE FEMME CHINOISE
    QIU JU
    QIU JU, UNE FEMME CHINOISE - film de Zhang

    QIU JU, UNE FEMME CHINOISE

    Réalisation : Yimou ZHANG
    Scénario : 

    Photos : 
    Chi Xiao Ning, Yu Xiao Qun, Lu Hong Li _ Couleurs
    Musique : 
    Zhao Ji Ping
    Décors : 
    Cao Jiu Ping

    Comédiens : Gong Li, Lei Lao Sheng, Ge Zhi Jun, Liu Pei Qi, Yang Liu Chun

    1992 - Chine - VO - 100 min
    Synopsis : 

    Qinglai, le mari de Qiu Ju, a été humilié publiquement par Wang Tang, le chef du village. Ce dernier est prêt à les dédommager mais Qiu Ju refuse l'argent et veut obtenir des excuses. Pour y parvenir, elle va remonter tous les échelons de la justice chinoise, allant de tribunal en tribunal, jusqu'à la Cour Suprême, car à ses yeux l'honneur n'a pas de prix.…



    EDITION DVD
    Audio : Chinois (Mandarin)
    Sous titres : 
    Format : 2:35 - 16/9
    Infos supplémentaires : ALL ZONE - PAL - Format Pano 1'85 (16/9 compatible 4/3)

    Date de sortie : 17/05/2012



    « Qiu Ju se distingue notablement des films précédents de Zhang Yimou (Le sorgho rouge, Ju Dou) par une action contemporaine et par un style fort différent. Zhang Yimou a en effet choisi une écriture dépouillée, inscrivant ses personnages dans une réalité quotidienne, souvent avec une caméra cachée et en faisant appel à des acteurs ou figurants (volontaires ou non) majoritairement non professionnels. Ce qui convient bien à son sujet, lui-même très inscrit dans la réalité chinoise actuelle. Un beau portrait de femme, digne successeur de ceux auxquels l’auteur s’est régulièrement attaché, et très bien servi par Gong Li. » (La revue du cinéma)

     


    « Avec Qiu Ju, je désirais changer de style et j’ai au départ davantage concentré mon attention sur l’histoire que sur les personnages. Je l’ai située en Chine du Nord, le pays où je suis né et dont je connais les us et coutumes, car le problème n’était pas juste de raconter une histoire, mais de savoir comment les personnages bougent, comment ils mangent, comment ils parlent… Ce qui arrive à Qiu Ju est quelque chose de très ordinaire en Chine. On ne sait jamais à qui l’on doit parler, ce que l’on doit faire, où l’on doit aller. Au départ, la plupart des problèmes ne sont pas importants, ils le deviennent par le simple jeu du système bureaucratique, par les épreuves que vous traversez. Avec ce film, je voulais dire que chaque Chinois – et pas seulement les paysans – doit faire la même chose : se battre pour obtenir gain de cause et se découvrir soi-même dans le processus qu’il a engagé pour atteindre son but. Revendiquer, c’est le début de la démocratie. » (Zhang Yimou – 1992)     




     

          
     
     
  • Galeshka Moravioff
  • Musiques
  • Contact


  •