• Accueil
  •  
  • EPOUSES ET CONCUBINES
  • FASTER PUSSYCAT KILL! KILL!
  • VENGEANCE AUX DEUX VISAGES (LA)
  • UNE FEMME DONT ON PARLE
  • NOUVELLE BOUTIQUE VIDEO
  • Toutes les sorties ...
  •  
     
  • Tous les films
  • Auteurs Réalisateurs
  • Films par Pays
  •  
  • Tous les DVD
  • Télécharger le catalogue
  • Télécharger les actualités
  • Panier
  • Collection Betty Boop
  •  
     
    Sortir au Cinéma avec
     
     
     
         
      MAMMA ROMA
    Mamma Roma
    MAMMA ROMA - film de Pasolini

    MAMMA ROMA

    Réalisation : Pier Paolo PASOLINI
    Scénario : 
    Pier Paolo PASOLINI
    Photos : 
    Tonino DELLI COLLI
    Musique : 
    Carlo RUSTICHELLI
    Montage : 
    Nino Baragli
    Production : 
    Arco Films / Cineriz (Rome) / Lyre Film (Paris)

    Comédiens : Anna Magnani, Ettore Garofalo, Franco Citti

    1962 - Italie - VO - 110 min
    Synopsis : 

    Le jour où Carmine, son souteneur, se marie, Mamma Roma, prostituée vieillissante, se voit enfin libre. Elle va pouvoir réaliser le rêve de sa vie : vivre avec son fils Ettore - qu'elle avait fait élever à la campagne et qui est maintenant âgé de 16 ans - tout en exerçant désormais un travail décent et respectable. Elle devient marchande des quatre-saisons, et quitte son vieux logement pour un autre, dans un quartier plus chic. Mais Ettore n'a jamais connu sa mère. Il n'a pas d'instruction, c'est un garçon taciturne qui va très vite se laisser entraîner par une bande de garçons avec qui il se livre à quelques rapines. Il fait la connaissance de Bruna, dont il tombe amoureux. Pour lui faire des cadeaux, il n'hésite pas à voler sa mère et à revendre les objets qu'il lui a pris. Mamma Roma voudrait qu'Ettore trouve un emploi, et s'en entretient avec le curé de la paroisse. Celui-ci refuse de l'aider : Ettore doit d'abord apprendre un métier. Mamma Roma fait chanter un riche restaurateur du Trastevere - Pellissier - qui accepte d'engager Ettore. Mais Carmine reparaît. Il demande à Mama Roma de retravailler pour lui, sous peine de révéler son ancien métier à Ettore. Mamma Roma accepte, ignorant qu'Ettore connaît déjà le passé de sa mère. Désespéré, Ettore quitte le restaurant, recommence à chaparder. Un jour, il va voler à l'hôpital, se fait prendre, est passé à tabac, et se retrouve, gravement blessé, fiévreux, à l'infirmerie de la prison. La fièvre le fait délirer. On l'envoie alors à l'asile où il va mourir en appelant sa mère Maman, maman, je meurs de froid. Mamma Roma reste seule.



     

          
     
     
  • Galeshka Moravioff
  • Musiques
  • Contact


  •