• Accueil
  •  
  • PROMESSE, LA
  • DUEL SILENCIEUX (LE)
  • DESTIN DE MADAME YUKI (LE)
  • EPOUSES ET CONCUBINES
  • FASTER PUSSYCAT KILL! KILL!
  • Toutes les sorties ...
  •  
  • PROMESSE, LA
  •  
  • Tous les films
  • Auteurs Réalisateurs
  • Films par Pays
  •  
  • Tous les DVD
  • Télécharger le catalogue
  • Télécharger les actualités
  • Panier
  • Collection Betty Boop
  •  
     
    Sortir au Cinéma avec
     
     
     
         
      DIEU NOIR ET LE DIABLE BLOND (LE)
    Deus e o Diablo na Terra do Sol
    DIEU NOIR ET LE DIABLE BLOND (LE) - film de Rocha

    DIEU NOIR ET LE DIABLE BLOND (LE)

    Réalisation : Glauber ROCHA
    Scénario : 
    Glauber Rocha
    Photos : 
    Waldemar Lima
    Musique : 
    Sergio Ricardo, Glauber Rocha
    Montage : 
    Rafael Justo Valverde
    Production : 
    Agnaldo Azevedo

    Comédiens : Yona Magalhes, Ceraldo Del Ray, Othon Bastos

    1964 - - VO - 102 min


    Sortie le 20/12/2006




    Synopsis : 

    Le Sertao est une région désertique du Nord-Est du Brésil qui s'étend jusqu'à l'océan. C'est là que vivent, péniblement, Manuel et sa femme Rosa, paysans pauvres que pressure Morales, le grand propriétaire. Humilié, Manuel tue Morales et doit fuir avec Rosa. Le couple trouve refuge auprès de Sebastian, sorte d'illuminé qu'on appelle le beato noir, c'est-à-dire le Saint et qui promet aux pauvres le paradis sur terre. Si Manuel est subjugué, Rosa est plus que sceptique et tuera elle-même le Saint à l'issue d'un rite sanglant qui l'a bouleversée. Sébastien sous ses yeux, a sacrifié un enfant. A nouveau le couple s'enfuit et c'est un Cangaceiro un tueur nommé Corisco (littéralement : la foudre ), qui leur offre un refuge. Ce Corisco se dit un farouche défenseur des pauvres et un ennemi juré des riches. Mais, lui aussi, sans toutefois invoquer Dieu, se livre à des exactions, viole, mutile, assassine. Ce qui révolte Manuel qui comprend enfin que Sebastian et Corisco sont les deux faces d'une même violence, exercée au nom de Dieu ou au nom du Diable. Il veut tuer Corisco, mais sa femme influencée par Dada, l'épouse du cangaceiro, l'en dissuade. C'est Antonio das Mortes, mercenaire à la solde du gouvernement qui tuera Corisco - comme il aurait tué Sebastian pour le compte de l'Église si Rosa ne l'avait devancé - laissant Manuel, enfin débarrassé d'une mythologie paralysante, poursuivre la lutte pour qu'un jour la terre soit à l'homme, non à Dieu, non au Diable.



     

          
     
     
  • Galeshka Moravioff
  • Musiques
  • Contact


  •